FTP : home trainer vs route

22 Septembre 2017 | Catégorie : Entraînement & nutrition | Tags : Capteur de puissance, Home trainer

Si votre vélo est équipé d'un capteur de puissance, vous avez peut-être noté des différences de puissance/ressenti entre vos séances sur route et celles effectuées sur home trainer. Rien d'anormal à cela ! Chez la plupart d'entre nous, la puissance développée sur route est en effet supérieure1 à « effort équivalent ». Pour s'en convaincre, il suffit de comparer ses sensations et/ou sa fréquence cardiaque à puissance égale... ou tout simplement de réaliser deux tests FTP, en extérieur puis sur HT à trois jours d'intervalle. Pour moi, le résultat est sans appel. J'observe 37 watts de plus sur route avec une fréquence cardiaque moyenne quasi identique (155 vs 154). Une différence de 10% : un gouffre ! Même constat chez Florent, dont je vous recommande d'ailleurs le blog, qui constate lui [...]
> Lire la suite

Home trainer : l'éternel débat

06 Décembre 2016 | Catégorie : Entraînement & nutrition | Tags : Cyclisme, Home trainer

Parmi les débats qui animent la communauté des cyclistes, il y en est un pour lequel il sera sans doute difficile de mettre tout le monde d’accord un jour : la pratique du home trainer. À part le dopage et l’épilation des guiboles, je ne connais pas d’autre sujet qui nous divise autant. Certains ne supportent pas de pédaler face à un mur, et je les comprends tant l’exercice peut être usant psychologiquement, tandis que d’autres, dont je fais partie, y voit un outil indispensable pour progresser. Loin de moi l’idée que l’on puisse pratiquer ce sport exclusivement en indoor. Le vélo reste une activité de plein air. Chaque sortie est pour moi une véritable bouffée d’oxygène, un sentiment d’autant plus fort depuis que je travaille la semaine dans un bureau. Malheureusement, je connais peu de personnes qui peuvent se permettre de sortir cinq fois [...]
> Lire la suite

Une semaine d’entraînement type sur HT

13 Mai 2016 | Catégorie : Entraînement & nutrition | Tags : Cyclisme

En matière de préparation, le vélo est un sport très particulier. Contrairement au football par exemple, où les entraînements sont planifiés et encadrés par un staff (heure et lieu fixes), le cyclisme repose majoritairement de l’auto-gestion. La plupart des cyclistes se préparent seuls ce qui requiert rigueur et détermination. Même chez les pros, les coureurs sont autonomes une grande partie de la saison. Avec des budgets limités, les équipes ont souvent du mal à réunir tous leurs coureurs. En dehors des stages de pré-saison et de la période estivale, où l’enchaînement des courses les conduit à quitter leur famille durant plusieurs semaines, les coureurs sont quasiment livrés à eux-mêmes huit mois de l’année, quand ils regagnent leur domicile. Grâce aux objets connectés (GPS, capteur de [...]
> Lire la suite

S'alimenter sur le vélo

09 Mai 2016 | Catégorie : Entraînement & nutrition | Tags : Nutrition

Il faut de l'énergie pour pédaler, vous en conviendrez. Le cycliste étant gourmand par nature, l'excuse est toute trouvée pour se remplir les poches de sucreries. Mais avant de vous enfiler des barres de céréales ou des pâtes de fruits, n'oubliez pas que votre corps dispose déjà de ressources énergétiques importantes. Alors comment doit-on s'alimenter sur le vélo ? Quand vous partez rouler, votre réservoir de carburant est déjà bien rempli. C'est ce qu'on appelle les réserves glucidiques. Ce stock de glycogène présent dans le sang, les muscles et le foie représente environ 2400 kcal et peut atteindre 4000 kcal si vous êtes entraîné. Suffisant pour une séance intense de deux heures sans tourner de l'œil ! Mais ce n'est pas tout. En plus de ce réservoir de sucre, nous disposons également d'une citerne [...]
> Lire la suite

La règle des trois couches

23 Janvier 2016 | Catégorie : Entraînement & nutrition

L'hiver s'installe (enfin!), les températures sont en baisse et votre motivation pour sortir dans ces conditions est au plus bas elle aussi. Pourtant, faire du sport quand il fait froid ne pose aucun problème, à condition de bien s'équiper. Il suffit pour cela de suivre la règle des trois couches. Une règle très simple qui m'a permis de m'éclater lors de la Transjurassienne par -20°, de m'entraîner tout l'hiver, ou de rouler sur les Classiques flandriennes quand les températures dépassaient rarement les 5°. Dès que les températures descendent sous les 10°, il est indispensable de suivre cette fameuse règle des trois couches pour se couvrir le haut du corps. La première couche, (très) près du corps, est une sous-couche thermique. Elle doit obligatoirement être en matière synthétique pour évacuer la transpiration. Ce [...]
> Lire la suite