Albi, or not Albi, that is the question

Mardi 13 Juin 2017

Drôle de question me direz-vous ?! Si j'ai obtenu ma qualification pour les championnats du monde UCI lors du Tour of Cambridgeshire, de gros doutes persistent quant à ma participation à ces mondiaux fin août. Au-delà du coût financier (déplacement, hébergement... et inscription payante!), ce sont surtout les conditions de sécurité qui m'inquiètent. D'après les organisateurs, seules « certaines section du parcours seront interdites à la circulation », d'autres seront simplement « encadrées permettant la circulation des riverains et des usagers normaux dans le sens de l'épreuve ». Une course de furieux, sur route ouverte, le dernier dimanche d'août dans le sud de la France, vous me voyez venir ?

Si la plupart des cyclosportives se déroulent sur route ouverte en France, à l'exception de quelques épreuves de masse comme l'Étape du Tour ou la Marmotte, je m'attendais à ce que ces mondiaux bénéficient de meilleures conditions de sécurité... comme ce fût d'ailleurs le cas à Perth en 2016 ! À ce jour, plus de 300 coureurs venus des quatre coins du monde ont décroché leur qualification dans ma catégorie d'âge (19-34 ans). Tous ne feront sans doute pas le - parfois long – déplacement jusqu'à Albi, mais il y a fort à parier que le peloton dépassera largement les deux cents unités le jour J. Comment ne pas craindre le pire sur un parcours relativement plat (i.e peu sélectif), avec la pression, une vitesse à la hauteur du niveau des participants et une prise de risque accrue pour ceux qui rêvent d'enfiler un maillot arc-en-ciel ?!?

La pratique du cyclisme comporte des risques, je ne le concède pas, qui plus est en compétition. Faut-il pour autant foncer, tête dans le guidon, au-devant d'un danger qui semble inéluctable ?

La clôture des inscriptions étant fixée au 20 août, je garderai un œil attentif sur la situation, en espérant que les organisateurs et les autorités compétentes revoient leur copie et/ou que le nombre de participants n'explose pas. D'ici là, je continuerai à me préparer sérieusement, sait-on jamais... Quoi qu'il arrive, ces heures d'entraînement ne seront pas perdues et pourront toujours me servir pour quelques courses de fin de saison.

2 commentaires

NYCM2017 ! - Mardi 13 Juin 2017 à 14:00

Ce serait quand même bête de passer à côté de ce RV bien mérité !

Aurélien - Mercredi 14 Juin 2017 à 11:52

Je serais le premier déçu mais, pour l'instant, les conditions minimums ne sécurité ne sont réunies. Quand je vois les moyens qu'avaient déployé les Anglais pour le Tour of Cambridgeshire, avec des dizaines de policiers mobilisés pour escorter les pelotons, sans parler des centaines de signaleurs disposés aux carrefours sur 127km... J'en arrive à me demander pourquoi la France a été choisie pour accueillir ces championnats du monde amateur !

Ajouter un commentaire